Groupe de Recherche sur l’Afrique Antique (G.R.A.A.)

Responsable: Jean Meyers

Le Groupe de Recherches sur l’Afrique Antique (GRAA) de l’Université de Montpellier III est un groupe pluri-disciplinaire regroupant des historiens de l’Antiquité et des latinistes, philologues et littéraires. Fondé, voici plus de 30 ans, par le grand épigraphiste Jean-Marie Lassère†, professeur d’histoire romaine à l’Université Paul-Valéry (1932-2011), ce groupe réunit actuellement Christine Hamdoune, Georges Devallet, Jean-Noël Michaud, Michel Griffe, Jean Meyers, Anne Fraïsse, Laure Echalier, Marie-Françoise Delpeyroux, Jérôme Lagouanère, Sabine Fialon et des doctorants Mathilde Cazeaux, Aurélie Haderlé et Lazhar Nebti. Comme son nom l’indique, ce groupe porte son attention sur les textes latins d’Afrique et s’est fait connaître depuis son origine par des publications originales qui ont fait sa réputation sur la scène scientifique nationale et internationale. Contrairement à la plupart des groupes de recherches qui juxtaposent en vue de publications des travaux personnels de leurs différents membres, tous les travaux du GRAA sont élaborés lors de réunions communes où les voix quelquefois divergentes de chacun trouvent au travers de discussions animées et passionnantes une véritable unité collégiale. C’est là une des spécificités du GRAA, qui en fait une école patiente de la recherche, enrichie par la présence, aux côtés de jeunes doctorants et de jeunes chercheurs, de nombreux retraités, dont l’investissement et l’attachement au groupe témoignent de son caractère unique. Depuis l’an dernier, ses membres travaillent à l’édition, à la traduction et au commentaire d’un recueil de sermons donatistes avec la collaboration de deux membres extérieurs, Elena Zocca de Rome et Étienne Wolff de Nanterre.

En 1999, dans un article paru dans les Recherches augustiniennes, Fr.-J. Leroy proposait une première édition de vingt-deux sermons inédits découverts dans le manuscrit latin 4147 de la Bibliothèque nationale de Vienne, manuscrit datant de 1435. Cette découverte venait compléter l’ensemble connu sous le nom de Chrysostomus Latinus (les homélies latines publiées à la Renaissance sous le nom de Jean Chrysostome). Cet ensemble se compose des 28 sermons transmis par un manuscrit de l’Escorial, rangés traditionnellement, aux côtés des corpus Arsenal et Morin, dans les collections homélitiques africaines de la première moitié du Ve siècle éditées dans la Patrologie latine, Supplément 4. D’après F.-J. Leroy lui-même, son édition n’est que « provisoire », en raison de la difficulté qu’a eue le savant à lire le manuscrit de Vienne, écrit selon lui en une minuscule assez illisible et fourmillant d’abréviations difficiles à développer . En se fondant sur son editio princeps, que l’on relira avec une copie du manuscrit de Vienne pour tenter, dans la mesure du possible, de l’améliorer, le GRAA voudrait proposer une nouvelle édition, une traduction et un commentaire de ces vingt-deux sermons afin d’en éclairer l’origine et l’originalité.

Principales publications du G.R.A.A. :

  • « Memorabile factum. Une célébration de l’évergétisme des rois Vandales dans l’Anthologie latine », dans Antiquités Africaines, t. 21, 1985, p. 207-262.
  • Les Flavii de Cillium. Étude architecturale, épigraphique, historique et littéraire du mausolée de Kasserine (CIL VIII, 211-216), Rome, École française de Rome, 1993.
  • J. Meyers (éd.), Les miracles de saint Étienne. Recherches sur le recueil pseudo-augustinien (BHL 7860-7861) avec édition critique, traduction et commentaire. Études du GRAA, Turnhout, Brepols, 2006.
  • Ch. Hamdoune (éd.), Vie, mort et poésie dans l’Afrique romaine avec un choix de poèmes funéraires édités et commentés, Bruxelles, Latomus, 2010.
  • S. Fialon, J. Meyers, A.-M. Piredda (éd.), La Passio sanctae Salsae (BHL 7467). Recherches sur une passion tardive d’Afrique du Nord avec une nouvelle édition critique d’A.M. Piredda et une traduction annotée du GRAA, Bordeaux, Ausonius, 2015.
  • J. Lagouanère, S. Fialon (éd.), Tertullianus Afer. Tertullien et la littérature chrétienne d’Afrique (IIe-VIe s.), Actes de la journée d’étude tenue à Montpellier le 4 avril 2014, Turnhout, Brepols, 2015.
  • Parure monumentale et dédicaces poétiques en Afrique romaine (IIe-VIe siècles p. C.), à paraître.

Pour davantage d’informations, voir le site de CRISES.

 

Les commentaires sont fermés.